ZOOM : mon métier avec les compagnons du devoir
Les compagnons du devoir et du tour de france
onisep
Comparateur

Mes favoris


Retrouvez ici la sélection des métiers qui vous ont intéressé. Comparez les différentes caractéristiques et faites le premier pas en demandant un RDV en ligne avec les Compagnons du Devoir.

1 JE CHOISIS MON MÉTIER
2 JE L'AJOUTE
A MES FAVORIS
3 JE COMPARE
4 je fais mon choix et je
contacte les Compagnons
du Devoir

Retrouvez ici la sélection des métiers qui vous ont intéressé. Comparez les différentes caractéristiques et faites le premier pas en demandant un RDV en ligne avec les Compagnons du Devoir.

Vous avez choisi le métier de CHARPENTIER
imageétape 1
Je m’informe et je choisis mon métier
 
imageétape 2
Je m’inscris et je rencontre
les Compagnons du Devoir
imageétape 3
Je prépare mon placement
en entreprise

Cette étape dure 15 minutes : présentation vidéo, inscription, prise de rendez-vous.

image

ou Je m’envoie le lien et le portrait par email pour continuer plus tard

image

Plus tard je déposerai mon CV pour trouver une entreprise avec l’aide des CDD. Cela est nécessaire pour valider mon inscription de formation en alternance.

 

Charpentier/ière

Ajouter au comparateur
Envoyer à un ami
Télécharger
Imprimer
métier

Qualités :
Organisé - Solidaire - Volontaire
Salaire :
1 900 € brut/mois. Jusqu’à 2 900 € et + pour un chargé d’études.
Niveau de formation :
CAP à licence

Cédric  Peytouret,
charpentier, chargé d’études
photo

Son
parcours

carte

Après un CAP et un BEP charpentier, j’ai poursuivi ma formation sur le Tour de France dans les diverses entreprises que j’ai connues. J’ai continué à me former chez les Compagnons grâce aux cours du soir et aussi via le CNAM qui m’a permis de suivre une formation calcul de charpente et conception, un diplôme de niveau licence.

C’est après ma 2de que je suis rentré en apprentissage chez les Compagnons du Devoir, à Périgueux pour préparer un CAP de charpentier. J’aimais bien le travail du bois et un essai d’une semaine a confirmé mon choix. Ayant obtenu mon CAP et mon BEP, je suis parti à Lamotte-Beuvron pendant 6 mois dans une entreprise qui réalisait de grosses structures en bois, pour des ponts ou des gymnases. C’est au sein d’une petite entreprise de Saumur que j’ai découvert la charpente traditionnelle pour des particuliers. Plus tard, à Auxerre j’ai appris la restauration de monuments historiques. Puis j’ai poursuivi mon Tour de France à Toulouse, Nantes et aussi en Guyane où j’ai passé une année complète. De retour en métropole, j’ai travaillé à Paris, à Lille puis à Lyon. C’est cette année-là que j’ai participé au concours européen de charpente qui a lieu tous les 4 ans, j’ai d’ailleurs terminé 3e au niveau national. C’est aussi à ce moment-là que j’ai effectué mon travail de réception afin de devenir Compagnon. Aujourd’hui, je travaille comme chargé d’études dans la dernière entreprise découverte à la fin de mon Tour, Caillaud Île-de-France. Mon poste consiste à établir les devis, réaliser les dessins et les calculs de charpente, mais aussi à assurer le suivi des chantiers. J’apprécie ce poste pour sa dimension de « conception » mais aussi pour la diversité des chantiers que nous traitons. La charpente est un secteur très vaste qui nécessite de se tenir sans cesse informé, notamment des évolutions du métier. On y apprend tous les jours ! Plus tard, j’aimerais créer ma propre entreprise.

Il trace le dessin grandeur nature de sa réalisation, puis choisit le bois adéquat (dur, souple, résistant à l’humidité…), le scie et le façonne.

Schéma des formations des Compagnons du Devoir

schéma