ZOOM : mon métier avec les compagnons du devoir
Les compagnons du devoir et du tour de france
onisep
Comparateur

Mes favoris


Retrouvez ici la sélection des métiers qui vous ont intéressé. Comparez les différentes caractéristiques et faites le premier pas en demandant un RDV en ligne avec les Compagnons du Devoir.

1 JE CHOISIS MON MÉTIER
2 JE L'AJOUTE
A MES FAVORIS
3 JE COMPARE
4 je fais mon choix et je
contacte les Compagnons
du Devoir

Retrouvez ici la sélection des métiers qui vous ont intéressé. Comparez les différentes caractéristiques et faites le premier pas en demandant un RDV en ligne avec les Compagnons du Devoir.

Vous avez choisi le métier de CHARPENTIER
imageétape 1
Je m’informe et je choisis mon métier
 
imageétape 2
Je m’inscris et je rencontre
les Compagnons du Devoir
imageétape 3
Je prépare mon placement
en entreprise

Cette étape dure 15 minutes : présentation vidéo, inscription, prise de rendez-vous.

image

ou Je m’envoie le lien et le portrait par email pour continuer plus tard

image

Plus tard je déposerai mon CV pour trouver une entreprise avec l’aide des CDD. Cela est nécessaire pour valider mon inscription de formation en alternance.

 

Sellier/ière

Ajouter au comparateur
Envoyer à un ami
Télécharger
Imprimer
métier

Qualités :
Ingénieux - Minutieux - Volontaire
Salaire :
1 700 € brut/mois. Jusqu’à 2 400 € et + pour un prototypiste.
Niveau de formation :
CAP au BTS

Geoffrey Brulon,
sellier, sur le tour de france
photo

Son
parcours

carte

À 18 ans, je suis entré en apprentissage dans une entreprise de sellerie générale à Istres tout en suivant les stages de formation à Lyon. Après mon CAP de sellier garnisseur, j’en entamé le Tour de France à Poitiers, Cagnes-sur-Mer et Lille, où j’ai appris la réalisation de sièges de voitures, de bâches de piscine mais aussi la sellerie nautique ou la création de prototypes pour Décathlon. J’ai aussi obtenu mon brevet de gestion d’entreprise artisanale (BGEA).

Après un bac général, je voulais m’orienter vers un métier manuel et c’est par mon frère, apprenti serrurier, que j’ai connu les Compagnons du Devoir. J’ai choisi le métier de sellier, car il sort de l’ordinaire. Actuellement, je poursuis mon Tour en Australie, à Sydney dans une sellerie nautique. Ici, je découvre d’autres cultures. C’est un enrichissement fantastique ! Par la suite, j’aimerais continuer à voyager ou travailler pour le handisport. Pour mon travail de réception, j’ai en effet déjà conçu un harnais de grimpe d’arbres pour handicapés.

Des selles d’hier aux sacs à dos et sièges de véhicules, le métier de sellier a évolué. Pourtant, un objectif subsiste: veiller au confort des utilisateurs.

Schéma des formations des Compagnons du Devoir

schéma