ZOOM : mon métier avec les compagnons du devoir
Les compagnons du devoir et du tour de france
onisep
Comparateur

Mes favoris


Retrouvez ici la sélection des métiers qui vous ont intéressé. Comparez les différentes caractéristiques et faites le premier pas en demandant un RDV en ligne avec les Compagnons du Devoir.

1 JE CHOISIS MON MÉTIER
2 JE L'AJOUTE
A MES FAVORIS
3 JE COMPARE
4 je fais mon choix et je
contacte les Compagnons
du Devoir

Retrouvez ici la sélection des métiers qui vous ont intéressé. Comparez les différentes caractéristiques et faites le premier pas en demandant un RDV en ligne avec les Compagnons du Devoir.

Vous avez choisi le métier de CHARPENTIER
imageétape 1
Je m’informe et je choisis mon métier
 
imageétape 2
Je m’inscris et je rencontre
les Compagnons du Devoir
imageétape 3
Je prépare mon placement
en entreprise

Cette étape dure 15 minutes : présentation vidéo, inscription, prise de rendez-vous.

image

ou Je m’envoie le lien et le portrait par email pour continuer plus tard

image

Plus tard je déposerai mon CV pour trouver une entreprise avec l’aide des CDD. Cela est nécessaire pour valider mon inscription de formation en alternance.

 

Solier/ière

Ajouter au comparateur
Envoyer à un ami
Télécharger
Imprimer
métier

Qualités :
Patient - Rigoureux - Volontaire
Salaire :
1 600 € brut/mois. Jusqu’à 3 000 € et + pour un chef de chantier.
Niveau de formation :
CAP à licence

Christelle Béguin,
solier, sur le tour de france
photo

Son
parcours

carte

Après des études en secrétariat-comptabilité, j’ai eu envie d’exercer un métier manuel. Je suis donc partie en apprentissage chez les Compagnons du Devoir en peinture. Je prépare actuellement mon CAP de solier.

Après des études en secrétariat, j’ai vite arrêté car je voulais exercer un métier manuel. J’ai commencé par faire des stages en taille de pierre et en peinture, et c’est là que j’ai pris goût à ces métiers. Un artisan Compagnon m’a parlé de son métier, c’était la première fois que je voyais quelqu’un parler avec autant de passion de ce qu’il faisait. Ce qui m’a fait rêver c’était à la fois l’aspect humain et le côté métier de la formation chez les Compagnons. Je suis donc partie en apprentissage, chez les Compagnons du Devoir, en peinture. Depuis, je suis sur le Tour de France, pour apprendre le métier de solier. Au cours de ce Tour de France, j’ai gagné en autonomie, en maturité et en confiance en moi. C’est aussi beaucoup de rencontres très enrichissantes. On pose des sols en lino, en PVC, en parquet, en dalles… C’est un métier très satisfaisant car le sol habille véritablement une pièce. C’est très varié mais aussi très physique. Solier, c’est un métier plus dur que la peinture. Il faut s’accrocher ! C’est considéré comme un métier de garçon. D’ailleurs, je suis la seule fille dans ma boîte. Je prépare mon Cap de solier en candidat libre, et l’année prochaine je compte partir en Islande et plus tard en Italie, mais aussi passer l’équivalent d’un bac pro décoration.

Le solier-moquettiste pose toutes sortes de revêtements principalement au sol. Il procède d’abord à la préparation du support, ensuite, il doit préparer la matière qu’il va poser, la découper ou l’assembler aux mesures de la pièce.

Schéma des formations des Compagnons du Devoir

schéma